Voilà c'est presque fait, suite à la mise à jour de mon blog sous Dotclear 2.5 (qui est plutôt pas mal) j'ai décidé de le migrer sur mon petit serveur maison (qui je le rappel se trouve être un eeePC 701). Je remercie donc chaleureusement l'équipe de Tuxfamily pour m'avoir hébergé pendant ces 5-6 ans à cette adresse, le site officiel de Movim restant tout de même chez eux.

Au final il ne me reste qu'un seul et unique service que je n'héberge pas pour le moment : mon adresse Gmail. Je n'ai pas de raison vraiment valable de rester chez Google si ce n'est que le boulot pour migrer l'ensemble de mon compte vers mon serveur maison est tout de même assez important. Je n'ai pas les connaissances suffisantes ni le temps de me pencher pour le déploiement d'une solution de messagerie robuste pour le moment. J'ai cette adresse depuis l'ouverture en Beta sur invitation en 2004 (je ne vous laisse pas imaginer la quantité de données que Google doit emmagasiner sur moi depuis ce temps, même moi ça me fait peur).

J'utilisais également Google Reader jusqu'à la récente annonce de fermeture de la plate-forme par Google. Après avoir essayé 2/3 solutions libres je me suis arrêté sur TinyTinyRSS que je trouve tout bonnement génial (mis à part peut être l'installation pas forcément très facile). Le client Android l'est un peu moins (le temps de synchronisation au serveur est parfois très long) mais s'améliore de releases en releases.

J'ai également déployé un serveur Owncloud dont je n'utilise que la partie dépôt/gestion de fichiers.

Contrairement à certains autres aspects de l'informatique je ne pense pas que je vais essayer de pousser mon entourage à faire de même. Pourquoi ? Les connaissances nécessaires sont bien souvent trop importantes pour passer réellement en full-auto hébergé (réseau, machine, stockage, maintenance...). Beaucoup de gens n'arrivent même pas à comprendre exactement le sens même du réseau Internet, ni son fonctionnement global ("comment ça je ne suis pas obligé de passer par Google pour trouver une information ?"), alors leurs expliquer que leur machine fonctionne dans les deux sens (client-serveur et serveur-client) serait hors de portée pour eux. De ce coté là j'ai énormément changé mon comportement depuis que j'ai découvert "le Libre" et je pense que cette vision des choses y est fortement lié.

Je ne dit pas que je ne conseille plus les technologies libres (ou open-sources), bien au contraire, je reste un fervent défenseur de ce modèle. Mais disons que j'ai compris au fil du temps que faire l'évangéliste du Libre chez toutes les personnes que je connais n'est pas forcément une bonne chose. Pourquoi donc ?

  • Je n'ai plus trop envie de me faire chi**, si vous avez déjà aidé quelqu'un sur un domaine particulier (et l'informatique est très certainement l'un des meilleur exemples), celui-ci estimera que vous avez maintenant la capacité de résoudre l'ensemble de ses problèmes dans ce domaine (je te retire 2/3 trucs qui ralentissaient ton PC et me voilà avec la casquette HelpDesk sur la tête pour toutes les occasions).
  • Je préfère largement m'occuper de gens qui ont pris la peine de se questionner un tant soit peu ce qui me prouve qu'ils ont au moins dépassé le stade du "l'informatique bisounours". L'informatique bisounours, keskecé ? C'est la vision qu'ont une très grande partie des gens de l'informatique selon moi, cette partie de la population estime que l'informatique est neutre et que si une merveilleuse petite entreprise tel que Facebook, Google, Amazon ou Twitter propose gratuitement ses services sur le superbe réseau Minitel 2.0 qu'est Internet c'est parceque ce sont des gentil monsieur qui veulent le bien de tous. Une personne qui a déjà cogité un peu sur ce genre de problématique a déjà la possiblité de s'intéresser un peu plus aux Logiciels et solutions Libres (et aussi à l'hébergement… pour rester dans le sujet).
  • Je n'ai pas envie de vendre le "Libre" comme un produit, c'est plus qu'une simple solution. Pour moi le "Libre" c'est vraiment un état d'esprit (je suis super "aware") qui a ses applications dans des domaines beaucoup plus larges que l'informatique. Encore ici si la personne ne voit pas d'intérêt pour de ce genre de choses, il me faudra beaucoup plus d'efforts pour lui expliquer en détail le pourquoi du comment.

Bref, pour moi, l'autohébergement reste et restera une voie marginale emprunté par assez peu de personnes (mais il en faut !). La centralisation a énormément d'avantage pour le grand flemmard qui ne se pose pas de questions sur la divulgation de ses données personnelles (qui a parlé de paranoïa ?). Et oui, permettre aux gens de venir chercher les informations nous concernant là où elles doivent être, chez nous, requiert de la réflexion, des connaissances et du temps (mais le temps n'est pas un réel, problème, on en trouve toujours), et ce n'est pas donné à tout le monde (je suis un grand méchant, gnakgnakgnak).

Pis bon c'est toujours sympa d'écrire un article avec une adresse locale et se dire que les (quelques) personnes qui viendront le lire passeront par chez moi ;)